Audrey – Cinnamon Yuj

divider-couleur2

Je m’appelle Audrey. J’ai 38 ans et je suis solopreneur… Plus exactement soulpreneur, j’enseigne le yoga et je suis coach en développement personnel. 

Ces 10 dernières années, j’ai évolué en tant que cadre salarié.

Manager, c’est naturellement que j’accompagnais, les équipes opérationnelles à se dépasser. 

Comme tout salarié, il est difficile d’être 100 % en phase avec son employeur, comme il est difficile de dire ce que l’on pense… On accumule les désaccords, pas seulement avec son employeur, mais surtout avec soi… Intégrité délaissée VS conscience professionnelle = Welcome Burn-out ! Pas fourbe, mon burn-out s’est toujours annoncé, insomnie, eczéma, douleur de dos, de ventre, chalazion…. Il fallait continuer à travailler à avancer… Tout en trouvant la sérénité… Puis j’ai découvert le yoga… 

J’avais la tête dans le guidon, si l’on m’avait parlé il y a 2 ans, de cette nouvelle version de moi-même… J’aurais ri ! C’était simplement inconcevable, être à mon compte, pourquoi faire ? Qu’est-ce que je sais faire d’autres que manager, que d’organiser, que de relever des défis ? 

Mon dernier poste, et une vilaine rupture amoureuse, m’ont aidé à me dévaloriser, je n’étais plus bonne à rien… Donc surtout pas à envisager un nouveau moi. Je n’avais pas prévu, ni envisagé la Audrey d’aujourd’hui ! 

Assez ironique pour un manager opérationnel, qui prévoit, anticipe, crée et suit des process. 

C’est l’univers qui a « processé » en me présentant son projet 2020 ! En me mettant face à moi-même, face à mes compétences, avec qu’une seule option possible : réaliser mes rêves, réaliser l’irréalisable, l’irréaliste, l’improbable… Audrey, Professeur de yoga. Ça semblait tellement irréel que je ne voulais pas connaître l’avis de mes proches… Ils ont su que j’étais officiellement certifiée professeur, que lorsque je l’ai été ! 

Quand tu tapes Yoga sur google, ou que tu vas dans un studio. Il faut dire que je ne ressemble pas au professeur de yoga type… Je ne suis pas fine, j’ai des kilos superflus, j’ai une souplesse discutable, je suis noire… 

Alors bien sûr, le syndrome de l’imposteur m’a frappé !   Jusqu’à ce que je voie ce syndrome uniquement à travers le regard des autres… Chacune de mes caractéristiques est une force, le yoga est un voyage intérieur, un voyage qui dure toute une vie. Et si mon message ne parle pas à certain, je sais qu’il parle à d’autres, à des âmes éveillées, bienveillante, yogi et yogini dans la tête, le corps et l’esprit. 

Aujourd’hui, je suis sereine. 

Pas parce que le yoga appelle à être plus serein, mais parce que je fais ce que j’aime, ce qui me passionne. J’apprends aussi beaucoup des autres, je fais des rencontres enrichissantes, qui ne sont pas faussées par un enjeu financier, ou par un statut (salarié, employeur, client…). Être libre, d’être authentique, d’être soi, de briller et d’éclairer le chemin d’autre personne. Je peux transmettre des outils de développement personnel, et spirituel. Éveiller les consciences… C’est déjà ce que je faisais lors de mes précédentes expériences pros, c’est ce qui m’a toujours animé ! C’est ce qui résonne ! C’est du bon sens.

Je suis présente, alignée et ancrée. Je suis à ma place dans ce monde. 

Un conseil ? 

Fais du yoga ! Ahah, blague à part, écoute ta voix intérieure, ton intuition, ce qui résonne en toi, ce qui te fait vibrer. Fais preuve de vulnérabilité, « c’est notre lumière, pas notre ombre qui nous effraie le plus. » Alors brille !

〰️ Audrey

J’espère que ce portrait vous a plu, vous pouvez retrouver Audrey sur Instagram @cinnamon_yuj et ses services sur son site cinnamon-yuj.com

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

A lire aussi ...

audrey - namaste

Audrey – Cinnamon Yuj

Chaque mois, je vous propose de découvrir un portrait de femmes inspirantes qui ont décidé de s’écouter et osés se lancer dans un projet qui résonne et qui fait sens pour elles. Aujourd’hui je vous invite à découvrir Audrey.

photo de Catherine

Nyemba Catherine – Believe

Chaque mois, je vous propose de découvrir un portrait de femmes inspirantes qui ont décidé de s’écouter et osés se lancer dans un projet qui résonne et qui fait sens pour elles. Aujourd’hui je vous invite à découvrir Nyemba Catherine.

id, efficitur. sit eleifend ut Sed nec